CXS : Une visibilité mondiale pour le cheerleading français

Au cours des derniers mois, l’équipe de Cheer Avenue a travaillé de pair avec Cheer Excess, un programme français qui a vu le jour à Charenton-le-Pont en 2009. Afin d’en apprendre davantage sur l’histoire du cheerleading en France et du programme en soi, notre équipe s’est entretenue avec Alexanne et Erin, deux athlètes et entraîneurs chez CXS.

Une tranche d’histoire

Depuis toujours, le cheerleading est dépeint comme étant une discipline issue de la culture américaine. Pratiqué aux États-Unis depuis la fin du 19e siècle, le cheerleading compte aujourd’hui plus de 4.5 millions d’athlètes en Amérique du Nord : un chiffre qui ne cesse d’augmenter avec les années. Malgré la popularité grandissante du sport, le développement de l’industrie du cheerleading est encore un défi à l’échelle internationale.

En France, c’est plutôt au début des années 2000 que le monde du cheerleading fait son entrée sur le territoire sportif français. Son arrivée est marquée par la création d’un premier club de cheerleading, les Dijons Cheerleaders. En 2003, les Dijons s’associent à la Fédération Française de Football américain. La fédération a pour mandat d’organiser des compétitions, des camps de développement et les sélections nationales pour les mondiaux ICU. Aujourd’hui, la FFFA compte plus de 4500 cheerleaders licenciés provenant de tous les coins du pays.

Bien que les Dijons furent un pilier essentiel au développement du cheerleading en France, un autre programme fut tout aussi important. En 2011, alors que le cheerleading français est encore méconnu à l’échelle mondiale, le programme Cheer Excess s’envole pour les Championnats du Monde de cheerleading afin d’y représenter la France pour une première fois.

À propos de Cheer Excess

À ses débuts, Cheer Excess n’était qu’une petite section d’un club de gymnastique de Charenton-le-Pont. En 2009, au moment où le cheerleading connaît une forte croissance aux États-Unis, une entraîneuse américaine du nom de Melissa Signor prend l’équipe en charge dans le but de créer un programme indépendant. Quelques années plus tard, l’équipe de Melissa devient la première équipe française à s’illustrer sur la scène mondiale.

Depuis, Cheer Excess compte 5 équipes qui s’entraînent de septembre à la fin juin. Comme toutes les équipes françaises, CXS se prépare actuellement pour les qualifications du Championnat de France, une compétition nationale qui se déroule en deux phases de sélection. Une première permet aux athlètes d’accéder aux régionaux et une deuxième à la finale du dit championnat. Cette compétition marque la fin de la saison et permet aux équipes mondiales d’obtenir leur laissez-passer pour les Championnats du Monde de cheerleading.

Cette année encore, Cheer Excess a pour objectif de voir son équipe Empire performer sur le sol des mondiaux à Orlando. Les athlètes sont motivés et travaillent d’arrache-pied pour obtenir leur invitation. Pour suivre Empire dans cette aventure, n’hésitez pas à vous abonner à leur compte Instagram.

L’équipe de Cheer Avenue souhaite la meilleure des chances à CXS ainsi qu’à toutes les équipes françaises cette saison. Votre travail est vu et reconnu, et nous sommes impatients de voir ce que la France offrira à l’industrie du cheerleading dans les années à venir.

Merci à Alexanne et Erin pour votre précieuse collaboration et bon succès cette saison!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

CHEER AVENUE

778C avenue Taniata, 
Lévis, Qc G6Z 2C9

Région de Québec 418 496.6215
Sans frais 1.844.55.CHEER

HEURES D'OUVERTURE

Pour le ramassage des commandes, svp veuillez nous aviser avant de vous déplacer. Merci!
Prendre note que nous serons fermé vendredi le 27 janvier et lundi le 30 janvier pour le Championnat des étoiles.
 
Lundi : 9h à 16h
Mardi : 9h à 16h
Mercredi : 9h à 16h 
Jeudi : 9h à 16h
Vendredi : 9h à 12h
Samedi : FERMÉ
Dimanche : FERMÉ


2020-© Cheer Avenue - Conception Web par Deve Media Inc.

FR